Médiathèque Théophile Roussel

La Médiathèque Municipale Théophile Roussel est un espace public ouvert à tous qui propose un fonds constitué de 28000 ouvrages répartis sur deux niveaux, composé de romans, documentaires, bandes dessinées, biographies, albums, livres en gros caractères, fonds local, livres audio et DVD,  ainsi que des abonnements à différents magazines.
La Médiathèque propose des livres audio, des DVD, des CD, des abonnements à différents magazines mais aussi une connexion Internet, des tablettes et liseuses.

Au rez-de-chaussée

  • Livres adultes, CD, DVD
  • Espace TV avec lecteur Blu-ray pour le visionnage de DVD disponibles à la médiathèque.
  • Coin café
  • Espace équipé de 2 liseuses et 2 tablettes
  • 2 PC avec connexion internet

Au premier étage

  • Livres jeunesse
  • 2 PC avec connexion Internet

Au deuxième étage

  • Une salle équipée de 6 PC avec une connexion Internet.
  • Un cadre calme est également à disposition pour travailler.
  • Une réserve de livres destinés à la vente (1€ le livre)

Inscription et prêt d’ouvrages

Modalités de consultation et de prêt

La consultation d’ouvrages sur place est libre et gratuite.
Une inscription annuelle est obligatoire pour en emprunter (5 livres ou périodiques, 3 livres audio, 3 CD pour une durée de trois semaines, 5 DVD pour 5 jours).

Tarifs

Jeunes
  • Moins de 16 ans : gratuit
  • De 16 à 21 ans : 5€
  • Groupe jeunes de moins de 16 ans : gratuit
  • Étudiants (sur justificatifs) : 5€
Adultes
  • Barraban : 9€
  • Non Barraban : 11,70€
  • Groupe Barraban : 17€
    Groupe non Barraban : 22,10€
Autres catégories :
  • Demandeurs d’emploi (sur justificatifs) : 5€
Connexion Internet
  • Gratuite
Ateliers informatiques collectif (1h30) :
  • Barraban : 5€
  • Non Barraban : 6.50€
Ateliers informatiques collectif avec intervenant extérieur (2h)
  • Barraban : 8,50€
  • Non Barraban : 10,50€
Ateliers informatiques individuel
  • Barraban : 8€
  • Non Barraban : 10,40€
  • Demandeur d’emploi Barraban : 6€
  • Demandeur d’emploi non Barraban : 7,80€
  • Enfant jusqu’à 12 ans Barraban : 4€
  • Enfant jusqu’à 12 ans non Barraban : 5,20€
  • Enfant à partir de 12 ans Barraban :  €
  • Enfant à partir de 12 ans non Barraban : 6,50€
Animations (vacances scolaires et mercredis numériques et créatifs)
  • Barraban : 2,40€
  • Non Barraban : 3,10€

Animations

Diverses animations sont proposées tout au long de l’année en complément de l’offre documentaire : lectures, accueil d’auteurs, expositions, spectacles, conférences, ateliers, Premières Pages,  le Mois du film documentaire, le Prix Chronos, le Printemps des Poètes, mercredis numériques et créatifs, ateliers pour les enfants pendant les vacances scolaires.
Pour ces animations, la Médiathèque travaille en partenariat avec différents organismes : la MDL, accueil de loisirs, espace jeunes, hôpital local, crèche, association « Contelicot », centre culture et loisirs, écoles, la ligue de l’enseignement.

Quand ?

Lundi : 14h-17h
Mardi : 10h-12h / 14h-18h
Mercredi : 10h-12h / 14h-18h
Jeudi : 10h-12h / 14h-18h
Vendredi : 10h-12h / 13h-17h
Samedi : 10h-12h / 14h-17h

Où ?

La Médiathèque Municipale se situe Place du Foirail.

Magazines adultes

  • La Lozère Nouvelle
  • Midi libre
  • Le Particulier
  • Le chasseur français
  • Parents
  • Terre sauvage
  • Santé magazine
  • Femme actuelle
  • Massif central
  • Géo
  • Que choisir
  • Première
  • Ca m’intéresse
  • Lou Païs
  • Esprit d’ici
  • Cuisine actuelle
  • 01Net
  • Lire

Magazines jeunesse

  • Géo ado
  • I love English
  • J’aime lire
  • Je bouquine
  • Je lis des histoires vraies
  • La petite salamandre
  • La salamandre junior
  • Les belles histoires
  • Okapi
  • Phosphore
  • Picoti
  • Pomme d’api
  • Science et vie junior

Coups de cœur des médiathécaires

A la lumière du petit matin, Agnès Martin-Lugand

À l’approche de la quarantaine, Hortense se partage entre son métier de professeur de danse et sa liaison avec un homme marié. Elle se dit heureuse, pourtant elle devient spectatrice de sa vie et est peu à peu gagnée par un indicible vague à l’âme qu’elle refuse d’affronter. Jusqu’au jour où le destin la fait trébucher… Mais ce coup du sort n’est-il pas l’occasion de raviver la flamme intérieure qu’elle avait laissée s’éteindre ?

Agnès Martin-Lugand nous offre un roman tout en délicatesse et sensibilité. Un plaisir de lecture.

« Normandie Nue », Philippe Le Guay

 

Au Mêle sur Sarthe, petit village Normand, les éleveurs sont touchés par la crise. Georges Balbuzard, le Maire de la Ville, n’est pas du genre à se laisser abattre et décide de tout tenter pour sauver son village…

Le hasard veut que Blake Newman, grand photographe conceptuel qui déshabille les foules, soit de passage dans la région. Balbuzard y voit l’occasion de sauver son village. Seulement voilà, aucun Normand n’est d’accord pour se mettre à nu…

Ce film a le mérite de décrire avec justesse les misères du monde paysan sans trop de caricature ni condescendance.

Une comédie dramatique humaine aux personnages authentiques et attachants.

Super cagoule, Antonin Louchard

Un jour d’hiver, une petite poulette râle. Pour avoir bien chaud, il faut mettre sa cagoule mais la cagoule ça gratte, ça gratte, ça gratte !

Sur son chemin, elle tombe nez à nez avec un loup affamé. Grâce à sa cagoule rouge, elle se fait passer pour le petit chaperon et grâce à sa malice, la poulette va réussir à échapper à la bête féroce. En lui faisant croire que sa cagoule a de super pouvoirs elle va faire d’une pierre deux coups : se débarrasser de son couvre-chef qui lui pique la tête et échapper au loup !

Les répliques drôlissimes des deux personnages sont un régal, parions qu’elles seront bientôt clamées dans les cours de récré !

Madeleine project, Clara Beaudoux

« Elle s’appelait Madeleine, elle aurait eu 100 ans en 2015. Je m’appelle Clara, j’ai 31 ans. Nous ne nous sommes jamais connues pourtant nous partageons le même appartement, ou du moins l’avons-nous partagé à différentes époques. Madeleine y avait vécu vingt ans. Elle est morte un an avant que je ne m’y installe, l’appartement avait été entre-temps refait à neuf. Interstice préservé de l’oubli, la cave avait été abandonnée en l’état.

J’y ai découvert, après en avoir scié le verrou, rangée, empaquetée dans des cartons, la vie de Madeleine, objets, photographies, lettres. Je m’y suis plongée ».

Clara décide alors de mener l’enquête et de la partager sur Twitter. Qui était Madeleine ? Comment a-t-elle vécu ? Qui a-t-elle aimé ?

Roman du réel, reportage photo, ce livre 2.0 réunit les quatre saisons du Madeleine project.

 

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×